Note: Cet article est un extrait de mon livre « Mon Nouveau Départ - Le Guide Étape Par Étape Pour Reprendre Votre Vie en Main et Découvrir Votre Véritable Raison d'Être ! », que vous pouvez télécharger gratuitement en cliquant ici !

Se-Liberer-Croyances-Limitantes

Comment Se Libérer Des Croyances Limitantes Une Fois Pour Toutes

Les croyances limitantes vous empêchent d’exprimer votre potentiel et de développer toutes vos ressources. Ces croyances limitantes créent des barrières qui déterminent de quelle façon vous vivez votre vie. Dans cet article, nous allons vous en débarrasser une fois pour toutes.

Une croyance est une certitude, une conviction, intime, soit à propos de quelque chose ou à propos de vous-même. Elle peut déterminer très fortement votre perception de la réalité et influencer largement vos actions. Si cette conviction fondée est positive, alors elle vous fera aller de l’avant.

Or, certaines croyances à propos de vous-même peuvent vous être nuisibles lorsque vient le moment de passer à l’action. Elles peuvent contribuer à votre manque de motivation, vous empêcher de progresser et vous dissuader de votre capacité à atteindre vos objectifs et à réaliser vos rêves.

C’est ce que l’on appelle une croyance limitante. Les croyances limitantes vous bloquent et peuvent réellement vous empêcher de discerner et d’exploiter votre véritable potentiel. En effet, elles sont extrêmement puissantes puisque notre esprit les a intégrées comme étant réelles.

Ce sont des murs de prison que vous vous êtes imposés à vous-même pour vous protéger de la peur de l’échec et de l’humiliation. C’est une fausse étiquette que vous vous collez sur le dos pour vous enfermer dans votre petit cocon où vous avez l’impression d’y être en sécurité.

D’où viennent les croyances limitantes ?

Les croyances limitantes peuvent venir de plusieurs sources : de vos influences, de votre entourage et de vos expériences personnelles.

De vos influences :

Dès notre plus jeune âge, nous sommes bombardés d’opinions et d’informations provenant de notre famille, de la société et des personnes qui nous sont proches. Au fur et à mesure que nous grandissons et tissons des liens avec nos camarades de classe et les autres, notre esprit conscient et subconscient continue à assimiler, filtrer et traiter ces informations.

Je me souviens d’une phrase que j’ai entendue à maintes reprises durant toute mon enfance : « C’est la vie, tu ne peux pas tout avoir ! ». J’ai grandi avec cette certitude que je ne pouvais pas avoir tout ce que je désirais dans la vie.

Dès que je trouvais que quelque chose était difficile à obtenir, je me cachais derrière le fait qu’on ne peut pas tout avoir. Je baissais les bras à l’avance et programmais déjà mon échec.

J’avais été imprégné par une croyance limitante et ça m’interdisait de saisir une opportunité ou de tenter ma chance. C’est lorsque j’ai décidé de m’attaquer à mes croyances limitantes que j’ai découvert le contraire. Oui ! On peut obtenir tout ce qu’on désire dans la vie, il suffit d’y croire et faire ce qu’il faut pour y arriver.

Toutes les interactions que nous avons au quotidien nous influencent à penser, à agir et à croire d’une certaine façon. La plupart de tout ça se passe de façon inconsciente.

Si vous avez grandi dans un milieu de vie qui croyait que la famille passait toujours en premier, il y a de fortes chances que vous ayez une famille proche et bien liée.

Si vous avez grandi avec des gens qui pensent que les riches ont seulement de la chance, il y a de fortes chances que vous croyiez que votre capacité à vous enrichir est une ascension difficile, voire même impossible.

Si vous avez grandi dans une famille qui croit en une bonne éducation, il y a de fortes chances que vous croyiez la même chose et que vous vous attendiez également à ce que vos enfants aient une bonne éducation.

De votre entourage :

« Tu ne seras pas capable… ! » « C’est impossible… ! » « Tu es trop vieux… ! » « Tu rêves en couleurs… ! » Vous avez probablement entendu ce genre de phrases ?

Imaginez un instant si Thomas Edison avait cultivé la pensée que l’ampoule électrique était impossible à réaliser face aux sceptiques qui affirmaient que l’éclairage au gaz était la seule solution possible. Pensez à Neil Armstrong, qui n’aurait jamais marché sur la lune s’il avait jugé cet exploit irréalisable.

Les croyances limitantes s’autoréalisent, elles imprègnent tellement notre environnement et notre quotidien que nous nous persuadons qu’elles sont réelles et elles deviennent réelles.

Croyances-Limitantes-Aviateur

Prenons un exemple concret.

Vous avez peut-être aussi entendu dire pendant toute votre enfance que votre frère ou votre sœur était meilleur que vous en sport et que vous étiez l’intellectuel et lui ou elle la sportive.

Vous avez refoulé vos dons dans le domaine sportif en vous autopersuadant que ce n’était pas fait pour vous, puisqu’on vous le disait. Et pourtant lorsque vous faites du vélo, ou de la course à pied, ou une marche en montagne, vous y prenez beaucoup de plaisir.

Il faut vous débarrasser de cette vieille croyance limitante qui vous colle à la peau et qui vous chuchote à l'oreille que vous n'êtes pas capable !

Parfois vous avez entendu une phrase malheureuse et la personne qui l’a prononcée l’a probablement oubliée dans les secondes qui ont suivi, et sans aucune intention de nuire.

Cette vieille tante qui a dit devant toute la famille « oh les bonnes joues qu’il a cet enfant ! », et pour elle c’était un compliment pour vous et pour vos parents, qui signifiait que vous étiez un bel enfant en bonne santé. Mais vous l’avez mal pris, avez pensé que vous étiez trop gros, et c’est devenu obsessionnel.

C’est typiquement une croyance limitante, c’est une réalité que vous avez construite. Elle sera devenue tellement forte que tout ce qui ira à l’encontre de cette croyance vous paraîtra faux.

Il faut éradiquer ces croyances limitantes, ces réactions acquises au fil du temps qui vous rendent malheureux.

De vos expériences personnelles :

Les croyances limitantes peuvent également être le résultat d’expériences négatives antérieures. Par exemple, vous essayez d’atteindre un objectif et vous échouez à chaque fois. Avec le temps, vous vous en persuadez totalement et laissez tomber votre objectif. Vous venez alors de vous créer une croyance limitante.

En réalité, il faut déjà vous demander si vous souhaitez réellement réaliser cet objectif et si vous savez que vous êtes capable de l’atteindre. En effet, probablement êtes-vous entré dans un cercle vicieux, où chaque échec va entraîner le suivant. Vous tentez d’atteindre un but, mais savez d’avance que vous n’y arriverez pas, car vous n’y croyez pas.

Votre croyance limitante est comme un filtre que vous appliquez sur vos comportements. Notre façon d’interpréter les événements est bien plus importante que les événements eux-mêmes.

Aussi, si vous passez tous les événements de votre vie au travers le filtre « je n’en suis pas capable », vous ne pourrez pas y arriver. Votre esprit vous l’interdira et vous jouera des tours.

Inventons un exemple simple.

Vous êtes persuadé d’être mauvais aux échecs. Lorsque vous étiez petit, vous perdiez tout le temps contre vos frères, votre père. Dès que l’on vous propose de jouer, vous dites que vous en êtes incapable et partez tellement perdant d’avance que vous ne réfléchissez même pas à la manière de gagner la partie. Vous avez décidé d’avance que vous alliez perdre !

Alors que si vous vous concentriez et jouiez comme si l’issue de la partie était entièrement entre vos mains, vous vous apercevriez qu’en fait vous en êtes capable. Vous perdiez quand vous étiez petit, car vous étiez beaucoup plus jeune et moins expérimenté, mais en réalité vous avez beaucoup appris.

Nous apprenons de chaque expérience que nous vivons tout au long de notre vie. Que vous tiriez consciemment des leçons de cette expérience ou non, ça n’a pas d’importance. Quoi qu’il en soit, nos esprits ont tendance à former des croyances fondées sur des expériences uniques, significatives ou cumulatives.

Nos influences et nos expériences déterminent ce que sont nos croyances et se forment le plus souvent durant notre enfance.

Au fur et à mesure que vous commencez à comprendre d’où viennent vos croyances limitantes, vous pouvez commencer à les remettre en question pour les modifier une fois pour toutes.

Comment les croyances limitantes vous empêchent de vivre pleinement votre vie

Tout au long de votre vie, vous avez développé des croyances à propos de vous-même et sur le monde, qui ont une influence directe sur votre mode de vie. Ce qui est surprenant, c’est que votre corps reflète la manifestation physique et mentale de vos croyances limitantes. Plus votre croyance sera renforcée, plus elle aura d’impact sur votre vie.

Vos croyances limitantes vous donneront l’impression que vous ne serez jamais capable d’atteindre un but. Ça peut entraîner une perte de confiance en soi, c’est-à-dire, à quel point vous vous sentez capable de faire les choses. Au cours du processus, ça peut entraîner la perte de votre estime de soi, c’est-à-dire les valeurs que vous vous accordez à vous-même.

Au fur et à mesure que votre estime de soi faiblit, vous pourriez commencer à éviter d’essayer de nouvelles choses et de vivre de nouvelles aventures juste parce que vous croyez que les risques et les dangers entourant cette expérience seront nuisibles et même irréparables.

royances-Limitantes-Masque

Tout ça peut vous amener à ressentir le besoin de vous cacher derrière un masque et ainsi de cacher votre vrai « moi » au monde. La peur de ne pas accepter qui vous êtes pourrait vous faire perdre votre identité sans même le réaliser.

Les croyances limitantes que vous avez peuvent également entraîner la nervosité continue et persistante, la dépression, l’anxiété, l’indécision, la mauvaise humeur, la nausée et d’autres problèmes émotionnels.

Ça peut changer qui vous êtes et la façon dont vous parlez aux autres. Le ton de votre voix change et vous aurez tendance à être négatif. Ça peut vous amener à toujours trouver des moyens de vous plaindre et de blâmer les autres pour vos problèmes et vos échecs.

Maintenant que vous savez d’où viennent vos croyances limitantes et l’impact qu’elles ont sur votre vie, il est temps de les identifier et de vous en libérer.

La méthode efficace pour vous libérer de vos croyances limitantes

La première étape pour vous libérer vos croyances limitantes est d’identifier toutes vos croyances, qu’elles soient négatives ou positives.

Prenez une feuille et un crayon et posez-vous les questions suivantes.

  • Quelles sont les croyances à propos de vous-même ?

Par exemple : « Je suis intelligent » « Je suis incapable de… » « J’ai un bon leadership » « Je chante bien » « Je suis paresseux » « J’ai un très bon sens de l’humour » « Je ne sais pas danser » « Je suis moche », etc.

  • Quelles certitudes avez-vous dans la vie ? Que considérez-vous comme vrai, sans le moindre doute ?

Par exemple : « Je peux réussir tout ce que j’entreprends » « Je n’arrêterai jamais de fumer » « Le travail et la persévérance paient toujours », « Il est trop tard pour poursuivre mes rêves », « Je n’ai rien de spécial parce que je n’ai jamais rien accompli d’exceptionnel », etc.

La plupart des gens pensent d’abord à la façon dont les autres les perçoivent, que ce soit dans leurs métiers, dans leurs comportements ou dans leurs relations interpersonnelles.

Les choses qu’ils énumèrent en premier sont souvent significatives de leurs relations avec les gens en général. Mais vous devez surpasser ces pensées. Assurez-vous donc d’énumérer les éléments qui reflètent les aspects importants de vous, envers vous-même.

À ce stade, ne vous souciez pas trop du comment ni du pourquoi. Retenez simplement ce qui vous semble être la vérité, qu’elle soit agréable ou non. Vous vous pencherez de plus près sur ces croyances par la suite.

Écrivez toutes les croyances à propos de vous-même, puis continuez à lire lorsque ce sera fait.

Maintenant que vous avez déterminé vos croyances, il est temps de se débarrasser de celles qui vous empêchent d’avancer.

La plupart des gens ne prennent pas les mesures nécessaires pour se débarrasser des croyances limitantes parce qu’ils croient qu’en ayant seulement conscience de celles-ci, ils seront capables de penser différemment à leur situation et à leur vie.

Même si le fait d’être conscient de vos croyances limitantes vous encouragera à y penser différemment, un nombre important de vos croyances impliquent une tonne de valeurs émotionnelles, ce qui, fondamentalement, est l’origine du problème.

Chaque fois que vous avez un niveau d’émotion considérable investi dans quelque chose, ça peut créer un obstacle au changement. Pour changer les choses de façon durable, il faut couper les ponts. En fait, plus la conviction ou la croyance limitante est profonde, plus le processus sera difficile et plus il sera long.

La pierre angulaire de tout changement est la volonté de vous adapter aux conditions et aux circonstances qui évoluent et qui vous entourent. C’est particulièrement vrai lorsqu’il s’agit de changer vos croyances limitantes.

1. Choisissez le résultat que vous désirez

La toute première étape que vous devez franchir pour surmonter vos croyances limitantes est de choisir le résultat que vous désirez. Lorsque vous choisissez le résultat désiré, vous êtes en mesure d’obtenir plus de clarté sur ce que vous aimeriez changer dans votre vie.

1. Dans la liste de croyances que vous venez d’écrire, repérez celles qui vous empêchent d’avancer, vos croyances limitantes que vous souhaitez faire disparaître une fois pour toutes de votre vie.

2. Puis posez-vous ces questions et réfléchissez bien à vos réponses :

  • D’où viennent ces croyances limitantes ?
  • Quels évènements ou quelles expériences m’ont amené à y croire ?
  • Quels sont les objectifs que j’aimerais atteindre face à ces croyances ?
  • Qu’est-ce qui m’empêche actuellement d’atteindre ces objectifs ?

Une fois que vous avez pris conscience des croyances limitantes qui vous bloquent, vous pourrez commencer à les surmonter.

2. Modifiez vos croyances limitantes par l’autosuggestion

Il faut se rappeler que vos croyances sont des idées qui se sont éventuellement transformées en opinions, qui sont ensuite devenues vos croyances. Si vous voulez changer vos croyances limitantes, vous devez changer votre perspective et votre opinion sur celles-ci.

Pour briser ces chaînes, vous devrez transformer vos croyances limitantes en autosuggestion par l’entremise d’affirmations positives.

L’autosuggestion consiste à utiliser un message puissant, destiné à vous-même, en vue de reprogrammer votre subconscient pour générer une attitude mentale positive. Le but est de répéter et d’implanter une idée dans votre tête qui se transformera éventuellement en opinion, puis en croyance positive.

Pour faire simple, l’autosuggestion consiste à se convaincre par la répétition.

Emile Coué

Emile Coué

Vous avez peut-être déjà entendu parler de la célèbre « méthode Coué », qui n’est autre qu’une méthode d’autosuggestion consciente connaissant depuis sa création un vif succès de par le monde.

Elle doit son nom au psychologue français Emile Coué (1857-1926), et a aussi été étudiée et popularisée par le psychosomaticien Dr. Roger Vittoz (1863-1965).

La méthode se base sur l’existence dans notre esprit de deux facettes : le conscient et le subconscient. Ces deux parties sont connectées, et ainsi toute idée qui se grave dans notre esprit peut devenir une réalité.

Il vous est forcément déjà arrivé de vous demander si un événement vous était arrivé dans la réalité, ou si vous l’aviez seulement rêvé. Ou alors de vous souvenir de quelque chose que vous pensiez avoir tout à fait oublié depuis des années.

Tout ça est dû aux liens étroits entre votre esprit conscient et votre subconscient.

Par exemple, si nous sommes malades et que nous imaginons que la guérison va se produire, il y a beaucoup plus de chances qu’elle se produise, ou que la situation s’améliore considérablement, selon les possibilités de notre corps.

Coué considère que lorsque l’imagination (le subconscient) et la volonté (le conscient) luttent, c’est toujours l’imagination qui l’emporte. Or cette imagination peut être modulée par l’autosuggestion consciente.

Le Dr. Coué s’est fait connaître internationalement en obtenant des guérisons nombreuses et surprenantes. Il est notamment connu pour sa formule universelle d’autosuggestion : « Tous les jours, à tous points de vue, je vais de mieux en mieux ».

(Pour aller plus loin, je vous suggère fortement de lire le livre « La méthode Coué: La maîtrise de soi-même par l’autosuggestion consciente ».)

Ainsi, nous avons prise sur notre imagination et pouvons l’influencer par l’autosuggestion pour améliorer notre état physique et mental.

Un exemple tout simple de cette faculté mentale que nous avons tous : l’efficacité des médicaments placebo. Pour étudier les médicaments, les laboratoires et médecins divisent habituellement les cobayes en 3 groupes :

  1. Ceux qui ne prennent rien ;
  2. Ceux qui prennent le médicament contenant la substance chimique ;
  3. Ceux qui prennent ce qu’on appelle le médicament placebo.

Il est bien connu que les pourcentages d’amélioration de la pathologie soient bien plus élevés pour les patients qui prennent un placebo que pour ceux qui ne prennent rien.

Pourtant aucun des deux ne prend de remède chimique, tout est entièrement lié au processus mental de croire à sa guérison. En somme, l’esprit a cette incroyable capacité d’influencer son corps et son esprit par l’autosuggestion.

Maintenant, prenez une feuille et un crayon et transformez vos croyances limitantes en affirmations positives en écrivant le mode de pensée opposé pour chaque croyance.

Un point important est que votre affirmation doit toujours être au présent, ça lui permet d’être pertinente et d’avoir un réel impact.

Prenons quelques exemples pour vous aider :

Croyance limitante : Je suis incapable d’écrire un livre.

Origine de cette croyance : Un jour, mon frère m’a dit : « Reviens sur terre, tu ne seras jamais capable d’écrire un livre, c’est beaucoup trop de travail. »

Affirmation positive : J’ai le talent et la patience nécessaire pour écrire un livre. Je suis capable d’y arriver.

Croyance limitante : Je ne suis pas digne de réussir.

Origine de cette croyance : Après avoir essayé plusieurs fois, j’ai encore échoué. J’ai abandonné mon rêve en pensant que je ne pourrais jamais réussir.

Affirmation positive : Je peux réaliser mes rêves. J’en suis capable. Je suis digne de réussir tout ce que j’entreprends dans la vie.

Croyance limitante : Je suis incapable de parler en public.

Origine de cette croyance : J’ai essayé de parler en public lors d’une conférence et j’ai été incapable de parler par peur de me faire ridiculiser.

Affirmation positive : Je suis capable de parler en public. J’ai une confiance totale en mes capacités et je suis un des meilleurs orateurs au monde !

Prenez le temps de réfléchir aux avantages de cette nouvelle croyance et à la façon dont elle peut améliorer votre vie et votre situation.

Posez-vous les questions suivantes :

  • Quels bénéfices vais-je pouvoir retirer de cette nouvelle croyance ?
  • Comment ça m’aidera à atteindre mes objectifs ?
  • En quoi cette nouvelle croyance changera ma vie pour le mieux ?
  • Comment me fera-t-elle me sentir par rapport à moi-même ?
  • Pourquoi est-ce important pour moi ?

Plus vous trouverez de raisons, plus vous serez motivé à briser vos anciens modes de pensées et à les remplacer par un nouveau système de croyances positives.

3. Conditionnez vos nouvelles croyances

Maintenant que vous vous êtes engagé à changer vos croyances limitantes pour de nouvelles croyances positives, la prochaine étape est de commencer à conditionner progressivement ces croyances dans votre esprit.

Une fois que vous aurez transformé chaque croyance limitante avec une affirmation positive, écrivez-les sur une feuille et affichez-les sur votre mur, votre réfrigérateur ou à un endroit que vous voyez souvent chaque jour puis relisez chaque affirmation positive 20 fois, chaque jour et à haute voix.

En la relisant chaque jour, vous allez implanter ces idées dans votre subconscient par l’autosuggestion consciente. Le fait de répéter à voix haute votre affirmation permettra de la faire passer aussi bien par l’oreille interne que par l’oreille externe.

Parce que comme le conscient et le subconscient sont connectés, toute idée qui se grave dans notre esprit peut devenir une réalité. Et comme le subconscient est très puissant, les pensées qui se répètent le plus affecteront celui-ci et feront bouger les choses.

Conclusion

L’effort que vous faites pour surmonter vos croyances limitantes vous distinguera de tous ceux qui désirent plus, mais qui n’ont pas encore pris les mesures nécessaires pour aller de l’avant. Pensez aux bénéfices à long terme et soyez persévérant, vos efforts seront toujours récompensés.

>
0 Partages